Publiée le 1er novembre dernier, la vision du Conseil fédéral pour une nouvelle politique agricole, PA 2022, est une véritable mise à mort de l’agriculture suisse. Ce rapport de 85 pages ne propose que l’ouverture des frontières pour les produits agricoles en osant prétendre qu’elle conduira à améliorer les revenus de la branche, cette dernière devenant, comme par magie compétitive. Lire le communiqué d’AgriGenève

Publiée le 1er novembre dernier, la vision du Conseil fédéral pour une nouvelle politique agricole, PA 2022, est une véritable mise à mort de l’agriculture suisse. Ce rapport de 85 pages ne propose que l’ouverture des frontières pour les produits agricoles en osant prétendre qu’elle conduira à améliorer les revenus de la branche, cette dernière devenant, comme par magie, compétitive. Comme seule solution pour baisser les frais de production observés en Suisse, le Conseil fédéral n’a qu’un seul mot à la bouche : numérisation. Ce document n’offre aucune perspective d’avenir aux familles paysannes suisses, bien au contraire. Il bafoue également la volonté du peuple suisse, clairement exprimée lors du scrutin du 24 septembre dernier, de maintenir en Suisse une capacité de production qui lui permette une certaine sécurité alimentaire. Ce dossier ne mérite que la poubelle !

Le Conseil fédéral a publié la semaine passée un nouveau paquet d’ordonnances liées à la Politique agricole 2018. L’Union Suisse des Paysans en tire un bilan mitigé. Lire le communiqué http://agrigeneve.ch/images/newsletter/actualites/USP_ordonnances_2017.pdf

Lors de la 7ème édition du Concours suisse des produits du terroir, les producteurs genevois se sont distingués en obtenant 30 médailles. Félicitations à eux. Voir la liste des médailles genevoises sous http://agrigeneve.ch/images/newsletter/2017/Resultats_concours_produits_terroir.pdf