Les Chambres fédérales ont adopté la semaine passée le contreprojet à l’initiative pour la sécurité alimentaire. Après le Conseil fédéral, le Parlement reconnaît ainsi à son tour qu’une lacune subsiste au plan constitutionnel et qu’il faut la combler. Le comité d’initiative formé majoritairement des membres de l’Union suisse des paysans (USP) salue le résultat et, comme il l’avait déjà annoncé en janvier, a retiré son initiative après le vote final, sur recommandation de la Chambre suisse d’agriculture. La voie préparée de longue date par l’USP est désormais libre pour une votation constitutionnelle qui, selon toute probabilité, aura lieu le 24 septembre prochain.

 

Lire le communiqué de l’USP sous

http://agrigeneve.ch/images/newsletter/actualites/CP_USP_voie_votation_securite_alimentaire.pdf

Le plan directeur cantonal 2030 a été adopté en 2013 par le Grand Conseil puis en avril 2015 par le Conseil fédéral. Ce dernier avait toutefois émis un certain nombre de réserves, notamment en relation avec la surconsommation de terres agricoles et plus particulièrement de surfaces d’assolement. D’autre part, l’entrée en vigueur de la nouvelle LAT en 2014 a introduit de nouvelles dispositions en matière de planification territoriale. Genève a donc entrepris une révision de son plan directeur qui a été mise en consultation auprès des milieux intéressés jusqu’au 15 février 2017. Vous pouvez prendre connaissance de la prise de position d’AgriGenève sous http://www.agrigeneve.ch/images/newsletter/2017/PP_AgriGE_PD_2030

L’Union suisse des paysans a publié un rapport sur la durabilité de l’agriculture suisse. Il fait le point sur les dimensions économiques, écologiques et sociales actuelles de l’agriculture suisse et propose des solutions et des pistes pour en renforcer la durabilité. Lire le communiqué de l’USP et accéder au rapport sous www.sbv-usp.ch/rapport-durabilite/

Réunie en séance extraordinaire le 13 janvier, la Chambre suisse d’agriculture de l’Union suisse des paysans a discuté du contre-projet du Conseil des Etats à l’initiative pour la sécurité alimentaire, adopté en décembre dernier. Elle se félicite que la Chambre haute et le Conseil fédéral souhaitent eux aussi ancrer la sécurité alimentaire dans la Constitution par un nouvel article 104a et soutient le contre-projet dans sa forme actuelle.

En savoir plus sous http://www.agrigeneve.ch/images/newsletter/2017/USP_soutien_contre-projet